Actualités

Les chevaux

Les concours

Le lexique

Les documents

Saute d'humeur

Les liens

 

menu

ACTUALITES

Vous pouvez agrandir les photos en cliquant dessus

Prochain concours :

21/07/17

CCE
Cycle libre 3° année

Brazey en Plaine (21)

Accès direct : 

 

Archives actualités 2017

Archives actualités 2013

Archives actualités 2009

Archives actualités 2016

Archives actualités 2012

Archives actualités 2008

Archives actualités 2015

Archives actualités 2011

Archives actualités 2007

Archives actualités 2014

Archives actualités 2010

13/07/17

Forfait

Un abcès va empêcher Brindille de participer au prochain concours complet de Brazey. Rien de bien grave à priori, mais l'entrainement est suspendu le temps de la guérison.

 

29/06/17

Deux pour le prix d'un

Ces dix derniers jours ont été chargés pour les juments et leurs cavalier(e)s avec deux complets au programme, le premier à Tallard dans les Hautes Alpes, le week-end du 18 juin, le second à Vulbens en Hyaute Savoie les 24 et 25 juin.

 

Lors de la première échéance, les fortunes auront été diverses et variées, le dressage étant sensiblement du même tonneau pour Betty's et Brindille, correct mais peut mieux faire. L'obstacle aura aussi vu les deux filles de Daguet bien suffisamment en avant, mais Brindille aura eu l'occasion de laisser s'exprimer sa souplesse légendaire en sortant un sans fautes pas évident, alors que la force de Betty's ne lui aura pas servis pour éviter deux barres, dernière limite pour prétendre à une prime. Sur le cross, elles se sont également entendu pour se mettre en mode treuil, pas spécialement des plus agréable pour apprécier un parcours de cross particulièrement vallonné avec un dénivelé important. A l'arrivée, si Betty's rentre sans fautes et récupère une deuxième prime synonyme de qualification pour Pompadour, il en va tout autrement pour Brindille qui commence par dérober le numéro 9 emportée par son élan et fini, en dérobant le dernier par faire chuter sa cavalière qui testera, pour le coup, le confort du gilet airbag. Pas de mal donc, mais beaucoup de remise en question sur les embouchures dédiées au cross qui vont devoir rapidement s'adapter aux sollicitations de ces demoiselles...

 

Vulbens donc. The place to be pour tout cavalier de complet Rhône-alpin. La première à ouvrir le bal le samedi était Betty's sur le Cycle Libre 3° année (épreuve réservée aux jeunes chevaux de 6 ans pour les néophytes). Contre toute attente, elle sera la seule à prendre le départ de l'épreuve, les deux autres engagés étant forfaits. Dans ces conditions, le seul but était de rentrer dans les conditions de la prime, à savoir deux barres maximum au CSO et pas plus d'un refus au cross. Sur le papier, largement à la portée de Betty's. Oui mais voilà, la semaine d'avant on a rentré deux barres à Tallard en passant pas loin de la troisième, le parcours d'obstacle de Vulbens est toujours très fautif et plus l'heure du CSO approche, plus la pression monte, ce serait quand même con de louper la prime le jour où on est seul à courir l'épreuve. Heureusement, courant à domicile, René n'était pas loin et aura encadré comme il faut la détente pour ramener tout le monde à de meilleures dispositions. En piste, seule une barre sera renversée sur un vertical n°7 particulièrement fautif tout au long des épreuves et par la seule faute du cavalier, voulant trop temporiser au lieu de laisser passer un peu la jument. Une bonne épine du pied retirée en sortant de piste. Restait le cross, pour lequel le tout nouveau Pelham allait complètement changer la donne par rapport à tous les cross précédents. Enfin un vrai contrôle, une jument aux ordres écoutant les demandes de ralentissement pour mieux enchainer les obstacles, sans se précipiter, sans faire des sauts de peur et bouclant un tour de niveau amateur 1 (C1 pour les plus anciens) pour la première fois avec une aisance et une facilité encore jamais égalées en situation de concours. Un tour sans fautes donc, avec un peu de temps dépassé puisqu'il n'y avait rien à gagner à rentrer à l'heure, troisième prime de la saison et une belle plaque Vulbensoise pour Betty's !

Le dimanche c'était au tour de Brindille de rentrer en piste sur l'amateur 4 avec Céline. Un dressage un peu trop tendu avec une jument toujours très près du sang aura rapidement douché les espoirs de classement avec la 30° place sur les 33 partants du jour. Par contre le reste de la journée aura été particulièrement encourageant avec un joli sans fautes à l'hippique amorçant une belle remontée qui ramènera le couple à la 15° place finale à l'issue d'un cross là aussi tout en maitrise grâce au Pelham, contrastant de manière saisissante avec le trop plein d'énergie de Tallard. A priori le couple devrait désormais s'essayer à l'amateur 3, dès le prochain concours.

 

13/05/17

Cycle libre 3° année

Sandrans (01)

Dura lex, sed lex

Dure saison 2017 pour Betty's où rien n'est pardonné. Encore une fois un dressage trop juste, des écarts trop important et un trop petit nombre de concurrents n'auront pas permis de prendre une deuxième prime en restant encore juste à la porte du classement. Pourtant troisième après le dressage sur les six partants que comptait ce cycle libre, avec un double sans fautes aux obstacles, l'espoir était permis. Mais c'était sans compter sur les coefficients de dressage nettement remontés depuis quelques années et l'absence totale de difficulté sur le cross. A l'issue du dressage, la première place comptait trois barres d'avance sur la seconde, qui comptait elle même trois barres d'avance sur Betty's. Barres qui tomberont un peu d'ailleurs, mais pas suffisamment pour combler les écarts et Betty's malgré de très bonnes qualités de saut et de cross terminera comme à Vedène, première non classée.

Et comme depuis le début de la saison, c'est le dressage avec son coefficient très (trop ?) important qui aura fait le classement final. C'en est légèrement décourageant et la question commence à se poser de passer Betty's en épreuves amateur où le cross lui permettra de mieux se distinguer et le nombre plus important de partants dans les épreuves d'être un peu plus à sa place. Pour l'instant on continue encore et toujours d'assouplir, de tendre, de redresser, d'arrondir, bref, d'affûter tant que faire se peut le travail sur le plat mais on va aussi viser les concours sur lesquels René est présent et peut prendre en charge la détente du dressage. Parce que là aussi, il n'y a pas photo dans les prestations livrées avec ou sans René, c'est le jour et la nuit.

 

Brindille quand à elle continue son apprentissage avec Céline en amateur 4. Après la petite déconvenue de Brazey, refusant le numéro 3 du cross, elles ont cette fois signé un joli double sans fautes, obstacle et cross. Un peu trop de tension sur le dressage ne permettait pas d'espérer un classement mais le couple progresse à vue d'œil et continue de se découvrir et d'emmagasiner de la confiance. Sous la férule de René, quelques objectifs à long terme commencent à se faire jour, patience et longueur de temps...

 

09/05/17

Ô rage, Ô désespoir

Plusieurs solutions de concours s'offrait à nous pour le week-end dernier, mais elles sont toutes tombées à l'eau, au propre comme au figuré. Laizé avait programmé un concours complet, mais les délais de route incompressibles ne permettaient pas de rentrer pour être à 19h au boulot. Qu'à cela ne tienne, on comptait bien se rabattre sur le CSO du Manoir, juste à côté de la maison, avec une prépa 1 m et un grand prix 1,10 m. Las, la météo capricieuse ajoutant pluie sur averses ou averses sur pluie, comme on voudra, aura douché notre optimisme et c'est donc à la maison qu'on aura travaillé le dressage, en vu du concours complet de Sandrans, heureusement programmé le week-end prochain.

 

Sinon, le travail quotidien est toujours là, bien aidé sur le plat par Elodie, une amie temporairement à pied qui inculque autant que faire se peut, quelques rudiments de dressage pur à Betty's. Une petite séance de cross à Vulbens a également permis d'enchainer du fixe hors condition de concours et donc de déstresser tout le monde, jument comme cavalier. Compte rendu vidéo ci-dessous.

Sinon, le travail à l'obstacle commence à bien porter ses fruits avec une jument calme et appliquée, loin des sauts à plat et précipités de l'année dernière.

07/04/17

CSO

Echirolles (38)

Plus dure sera la chute

Petits tours de travail sur le concours de saut d'obstacles de l'Etrier du Dauphiné à Echirolles (38), riche d'enseignements. D'abord une jolie épreuve préparatoire 1,05 m bouclée avec une barre sur le dernier obstacle. Barre sur le dernier, barre pour le cavalier, comme dit le proverbe. En l'occurrence, un peu trop de volonté de soigner l'ultime obstacle au détriment de la décontraction, mais rien de grave donc. Ensuite en fin d'après-midi, c'est un grand prix 1,10 m sur lequel s'alignait Betty's pour la première fois (en extérieur et tout court). Un très bon début d'épreuve, trop bon peut-être, et le cavalier qui se laisse griser par la perspective d'un sans fautes, commençant à plus penser au chronomètre qu'à la justesse du galop et de l'équilibre. Sanction immédiate, très belle Georgette des familles sur le numéro 8 engendrant une chute inévitable et du même coup l'élimination. Dommage. Le ralenti aura tout de même montré une jument très respectueuse de son cavalier même dans les pires moments. C'est aussi bon à savoir !

 

Du coup le lendemain, ré-engagement terrain sur une épreuve préparatoire 1,10 m pour ne pas rester sur une chute, un peu speed, deux barres tomberont, mais la jument n'a pas l'air d'avoir été affectée par l'incident de la veille.

 

27/03/17

Cycle libre 3° année

Brazey en Plaine (21)

Et le miracle fût...

Arrivés le vendredi soir à Brazey en vue de préparer au mieux le cycle libre 3° année de concours complet, on n'a pas été déçu par l'état d'excitation de Betty's qui ne laissait présager rien de bon pour la reprise de dressage du lendemain. Après avoir longuement longé la bête, la seule consigne de (Saint) René aura été de trouver du calme sur une descente d'encolure. Une fois obtenu, fin du travail, retour au boxe pour la nuit. Deuxième longe, le matin à 7h, toujours aussi inquiète et stressée. Enfin troisième longe, juste avant de monter dessus, sur le coup de 9h pour un dressage programmé à 9h51. Et là, d'un coup, du calme. La jument reste au trot si on ne la pousse pas avec la chambrière et même une fois dessus, elle ne se départi pas d'un calme précaire, mais bien réel. René repousse donc le travail de mise en main pour ne pas fatiguer inutilement la jument et on ne reprend qu'un quart d'heure avant de passer, juste ce qu'il faut pour l'avoir aux ordres dans la limite de son niveau de travail actuel. La présentation se fera sur le fil du rasoir, mais avec une Betty's réellement au travail et non plus distraite par le moindre coup de vent comme à Vedène. Au final, une reprise propre oscillant entre 6,5 et 7 et surtout la 2ème place provisoire en sortant du carré sur les six partants du jour. Saint René, priez pour nous pauvres dresseurs !

 

L'obstacle aura aussi donné beaucoup de satisfaction avec une jument qui s'articule désormais sur les barres comme à la maison, prend le temps de sauter et sort encore un sans fautes même si la barre du 7 aura beaucoup tremblé... Le cross par contre aura été la mauvaise impression du jour. Certes, le résultat est là, sans fautes et largement dans le temps, mais un peu trop largement justement. La jument est inquiète et saute tout son cross dans le stress et l'anxiété sans prendre le temps de galoper tranquillement. Résultat, énormément de poids dans les rênes malgré un mors déjà relativement fin et une désagréable sensation d'être emmené du début à la fin. Il va falloir sérieusement se pencher sur le problème, même si au final le bilan reste très positif avec une deuxième place, synonyme de prime, conservée du début à la fin. Le travail est loin d'être fini mais il commence à sérieusement produire ses effets.

20/03/17

Double clear

Ce n'était pourtant pas un complet, mais Betty's a réussi hier un joli double sans fautes sur un CSO amateur à la maison. Premier sans fautes sur une épreuve préparatoire 1,05 m tout à fait dans ses cordes et deuxième sans fautes sur une épreuve de vitesse 1,10 m, tout de suite un peu plus ardue techniquement parlant. Mur, palanques en vagues, oxers bien au carré, deux doubles, virages courts un peu partout, le chef de piste avait monté une belle épreuve où Betty's a tiré son épingle du jeu en prenant la 7° place sur les 35 partants de l'épreuve. Seulement sept couples se sortiront d'ailleurs sans fautes de ce tour, un résultat encourageant pour la grande à une semaine de Brazey, il n'y a plus qu'à dresser !

 

07/03/17
Cuisine et dépendance

Afin de tenter de hausser le niveau de dressage de Betty's et de son cavalier, un plan d'action est en cours de réalisation en plusieurs étapes dont un suivi hebdomadaire par René Aberlé au moins jusqu'au prochain complet (Brazey fin mars) et le travail de la jument par Elodie, une amie du CHA principalement cavalière de dressage.

 

24/02/17

Gautier's prayer

Tellement préoccupé par l'énorme difficulté du cross, on en a même profité pour essayer de ramener l'ami Gaut' a de meilleurs sentiments, mais je crois que ce sera malheureusement peine perdue, au moins pour les prochaines saisons...

 

24/02/17

Cent fois sur le métier...

Un peu de déception et pourtant tellement de raison d'espérer à l'issu du concours complet de Vedène où Betty's courrait le cycle libre 3° année. Déception pour le dressage, car même si la jument est restée sage et n'a pas commis de faute technique, l'impression d'ensemble est encore trop brouillonne pour espérer mieux qu'une fin de peloton. On n'est qu'à quelques points de la plupart des concurrents, mais ce n'est pas encore ça.

 

Travail bien plus abouti sur l'obstacle, avec un tour certes un peu rasant, mais bien sans fautes alors qu'il ya quelques mois de cela, on aurait mis au moins trois barres par terre dans les mêmes conditions. Le travail quotidien et les tours en concours ou hors concours à la maison commencent à payer, reste à obtenir autant de marge en concours qu'elle en a à la maison. Le sans fautes la fera remonter de la 11° place après le dressage à la 6° place avant le cross.

 

Déjà bien enclenchée pour sa première sortie cette année, Betty's a avalé le cross de Vedène d'une seule traite sans presque prendre le temps de respirer. Un peu plus de contrôle serait le bienvenu notamment en réception, mais on a comme une idée sur ce qu'il faut travailler pour l'obtenir. On verra à Brazey si ça fonctionne mais en attendant, ce sans fautes maxi reste tout de même très satisfaisant même si le cross était confondant de facilité pour le niveau des chevaux.

 

Treize partants, treize sans fautes et un classement final qui ne bougera pas, Betty's restant malheureusement 6° pour cinq primes distribuées lors de ce concours de rentrée. 

 

 

Archives actualités 2016

Archives actualités 2012

Archives actualités 2008

Archives actualités 2015

Archives actualités 2011

Archives actualités 2007

Archives actualités 2014

Archives actualités 2010

Archives actualités 2013

Archives actualités 2009

 

 

Actualités

Les chevaux

Les concours

Le lexique

Les documents

Saute d'humeur

Les liens